Assurance vie : quel rendement attendre pour 2022 ?

Assurance vie : quel rendement attendre pour 2022 ?

L’assurance-vie est le mode d’épargne qui monte de plus en plus dans les habitudes des Français. Il est plus avantageux que les modes d’épargne classiques comme le livret A. Sa fiscalité offre de belles perspectives jusqu’à la succession, et son rendement pour l’année 2021 encourage les nouveaux investisseurs. De plus, ce n’est pas l’Etat qui fixe son taux de rémunération. Compte tenu de l’inflation que connaît l’année 2022, l’assurance-vie apparaît comme le meilleur choix de placement pour optimiser votre épargne.

La stabilisation du fonds en euros

Le fonds en euros est sans doute le mode d’épargne le moins rentable en assurance-vie. Il est très axé sur la sécurité du capital, mais son rendement est moins conséquent que celui des unités de compte. En période normale, son rendement serait plus intéressant que celui d’autres épargnes en France, mais l’inflation est une variable très importante. En 2021, si plusieurs fonds en euros ont connu des performances monstres allant jusqu’à 2,3 %, le taux de rendement moyen était de 1,1 %. Pour cette année 2022, il est trop tôt pour clairement parler de stabilisation. Les indicateurs actuels servent à établir des prévisions en prenant en compte les résultats du premier trimestre de l’année. Pour l’heure, les contrats d’assurance-vie du marché devraient rapporter environ 1,3 % en 2022. Cette petite avancée nous guide vers ce qui ressemblerait à une stabilisation des rendements du fonds en euros. Certains établissements comme des banques en lignes ou des associations d’épargnants s’en sortent généralement mieux.

Toutefois, il ne faut pas oublier que chaque année, les fonds en euros connaissent des prélèvements sociaux de 17,2 %. Ces prélèvements viennent totalement minorer les intérêts perçus. D’ailleurs, le livret A a relancé la concurrence en augmentant son taux de rendement jusqu’à 1 %, en rappelant qu’il est net de cotisations sociales.

De plus, le fonds en euros connaît un changement en matière de taux obligataires. Ces taux étaient devenus négatifs, compte tenu de la baisse des taux obligataires des emprunts de l’Etat. Aujourd’hui, ils connaissent une bonne bouffée d’air frais, car les taux obligataires des emprunts de l’Etat ont atteint +1 % en fin mars 2022. Une aubaine pour le fonds en euros qui s’achemine petit à petit vers la stabilisation de son taux de rendement

Une augmentation des réserves des assureurs.

rendement assurance vie : Une augmentation des réserves des assureurs

Selon une étude de Good Value for Money : < le secteur de l’assurance-vie a de quoi absorber des chocs éventuels sur les marchés et faire face à une possible remontée progressive des taux d’intérêts>. Chaque année, les compagnies d’assurance sont autorisées à mettre de côté une partie de leur rendement dans la PPB. Il s’agit de la Provision pour participation aux bénéfices (PPB). La PPB est destinée aux assurés. Cyril Chartier-Kastler, président du cabinet Good Value for Money a déclaré : « Très souple d’utilisation, la PPB est la véritable variable d’ajustement des taux de rendement, car elle permet de lisser dans le temps les taux de rémunération servis aux assurés au titre des contrats et fonds en euros ». De plus, France Assureurs estime à +20 %, l’ensemble des réserves et plus-values latentes des assureurs. En 2021, la PPB avait connu un taux record de 5 % de l’encours de l’assurance-vie.

Si la PPB d’un assureur est grande, il est facilement en mesure de diversifier ses placements et de subir un coût moins élevé en cas d’inflation par exemple.

L’alternative d’une épargne diversifiée

Le fonds en euros qui est très prisé pour son côté sécurité, n’est pas très avantageux. D’ailleurs, sa sécurité peut être relative lorsqu’on analyse les obligations de l’État et celles des entreprises. Une idée judicieuse pour votre épargne pourrait être la diversité. En effet, diversifier son épargne revient à étendre son champ d’action et par ricochet, ses opportunités de gains. La méthode des 60-40 est recommandée. Il s’agit d’un mode qui consiste à conserver 60 % de votre épargne sur votre fonds sécurisé et de diversifier 40 % en actions internationales sur un ou plusieurs comptes. Vous conservez la liberté de pouvoir récupérer votre épargne à tout moment et la sécurité qu’offre le fonds en euros. De plus, vous avez 40 % de votre investissement qui pourrait s’avérer très lucratif à moyen-long terme. Dans l’hypothèse où on évaluerait à 1 % le fonds en euros, les actions internationales vaudraient 6 %. Ce serait sans doute le moyen le plus efficace pour optimiser votre rendement assurance vie en 2022. Avec l’inflation, vous serez à plus de 3 points au-dessus, de quoi garantir votre quiétude financière.

L’assurance-vie n’est plus à présenter. Ses avantages de rentabilité sont ce qui se fait de mieux. L’inflation perturbe le rendement de certains contrats, mais nous vous conseillons de choisir une assurance qui vous offre un suivi personnalisé en rapport avec votre situation. Un bon rendement de l’assurance-vie repose d’abord sur la qualité des stratégies de placements. Le Groupe Rodin s’inscrit dans cette logique, en mettant à votre disposition ses professionnels de l’assurance. Avec plus de 20 ans d’expertise dans les domaines de l’assurance-vie, des retraites et de la prévoyance, le Groupe Rodin propose une assurance-vie efficace et transparente. Swisslife, Aviva, ECA sont de nombreux partenaires qui témoignent de la qualité des services du Groupe Rodin.

assuranceviefonctionnement

Related Posts

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : A quoi ça sert ?

Avoir plusieurs contrats d’assurance-vie : A quoi ça sert ?

4 bonnes raisons d’investir dans une assurance vie en 2022

4 bonnes raisons d’investir dans une assurance vie en 2022

Pourquoi faire des versements sur une assurance vie avant ses 70 ans ?

Pourquoi faire des versements sur une assurance vie avant ses 70 ans ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.